Finies, les lettres d’amour parfumées ou les petits mots laissés sur le tableau de la cuisine: place aux textos. Le nombre de SMS envoyés dans le monde pour l’année 2010 s’élève à 6,100 milliards soit près de 200 000 sms à la seconde selon l’Union internationale des télécommunications. En France, ce n’est pas moins de 31,1 milliards de ces petits messages écrits qui ont été expédiés en 2010, soit une moyenne de 167 textos par utilisateur (selon l’ARCEP).

Ce succès vient notamment de l’amélioration des forfaits téléphoniques qui proposent des SMS illimités sans coût supplémentaire. L’addiction des français pour le short  message service attire également les sites internet qui offrent aux internautes des « SMS gratuits ».

SMS gratuits dans votre forfait mobile

Les opérateurs téléphoniques ont démocratisé l’envoi des sms. Lorsque l’on souscrit un forfait, on retrouve la plupart du temps dans la formule, les sms illimités.  Concurrencé par l’e-mail, les fournisseurs de téléphonie mobile propose d’envoyer autant de mini messages que le client le souhaite. Grâce à cette offre, le nombre d’abonnements mobiles continue de progresser tandis que les cartes prépayées pionnières dans l’offre de textos illimitées, connait un déclin considérable. Finalement, les opérateurs ne perdent pas d’argent avec cette formule mais en gagne par le nombre croissant de clients souscrivant à un abonnement avec sms illimités.

Des SMS gratuits mais sous quelles conditions ?

Beaucoup de sites sur le web proposant aux internautes d’envoyer des sms gratuits via leur ordinateur sont nés. Allant de l’envoi d’un texto par jour jusqu’à un nombre illimité en France et/ou  à l’international. On peut se demander ce que « gratuit » veut dire pour ces sites. En effet, il est difficile d’imaginer qu’ils veulent juste aider ou faire plaisir sans rien avoir en contrepartie… Alors, quel business model ?

Pour les plus généreux, la possibilité d’envoyer des SMS est entièrement financé par la publicité. L’internaute ne paie rien, seuls les annonceurs financent le site par la publicité. Ces sites internet gagnent également de l’argent lorsque l’utilisateur de sms gratuits télécharge par la même occasion une sonnerie, un logo et des jeux pour téléphone portable.

Il y a ensuite les sites qui proposent d’envoyer gratuitement un texto en procédant auparavant à une simple inscription « Depuis que j’ai utilisé l’envoi de SMS gratuits sur un site, je reçois au moins 2 fois par semaine de la pub sur mon mobile » s’indigne Laurent. K . En lisant les Conditions générales d’utilisations, il est indiqué que l’adresse mail utilisée lors de la création du compte et le numéro GSM sont susceptibles d’être loués à des annonceurs. Des annonceurs qui ciblent les consommateurs selon les données enregistrées sur la fiche client !

D’autres sites internet offrent la capacité d’envoyer des textos gratuits à condition d’appeler un numéro surtaxé , environ 1,35 € TTC/ appel+ 0,34 cts d’euro/ min, pour créditer le compte de ces mini messages. Sur ce type de site web, le client s’enregistre et sa fiche client est utilisée pour des études sur le comportement des utilisateurs, sur les données démographiques … C’est pourquoi il est bien important de lire les conditions générales d’utilisation avant de donner votre accord.

Une autre façon d’expédier des SMS gratuits ? Créer un groupe sur un site de réseau social. Tous les « amis » enregistrés dans un même groupe disposent de sms gratuits à s’envoyer entre eux  lors de leur connexion au site. On peut également s’inscrire dans une communauté de jeux en ligne en échange de quelques mini-messages.

Le téléphone portable pour tous

Le téléphone portable est devenu un outil indispensable surtout lorsqu’on recherche un emploi. Le Ministre de l’Economie numérique Eric Besson souhaite mettre en place un forfait mobile social qui sera réservé aux allocataires des minimas sociaux. Lors d’une conférence, Eric Besson précise que le forfait pourrait s’élever à 10 € par mois pour 30 à 40 min de communication et la même quantité en sms, or ce forfait existe déjà. En effet, les opérateurs de téléphonie mobile proposent des forfaits pour les bénéficiaires du RSA.  Orange propose déjà 40 min de communications et 40 sms par mois pour 10€ par mois et ceci sans engagement.

Les mesures annoncées par Eric Besson paraissent insuffisantes et certains n’hésitent pas à lancer leur propre formule sur les abonnements sociaux. C’est le cas d’ECO40, créée par Zero forfait et BernardTapie.com qui propose 40 min de communications et 40 sms par mois pour 7,90 €/mois. Cette formule est accessible à tous jusqu’au 31 mars et sans engagement de durée.

Et vous, à quel point êtes-vous addict du SMS ? Combien ça vous coûte ?

Mélanie Fèvre