La présence d’arbres dans sa propriété est un privilège. L’on profite d’un environnement vivifiant et sain. Les arbres ajoutent souvent une touche de gaieté au jardin. Durant les beaux jours d’été, toute la famille peut profiter de l’ombre des arbres pour se rafraîchir. Cependant, les arbres sont des êtres vivants. Ils ont besoin d’être entretenus. L’élagage constitue une solution efficace pour assurer leur bien-être. Cette opération est même règlementée. Découvrez les informations sur les travaux d’élagage pour le réaliser selon les règles.

Que dit la loi sur l’élagage des arbres?

Vous avez le droit de planter des arbres dans votre domaine. Tant qu’ils ne dérangent personne, il n’y a pas de problèmes à se faire. Par contre, s’ils empiètent sur les terrains du voisinage, vous êtes contraints de prendre des mesures afin de préserver votre relation avec vos voisins. L’élagage est, à ce moment, obligatoire. C’est aussi le cas des arbres qui grandissent beaucoup et qui arrivent à gêner la voie publique. Ces arbres mal placés peuvent importunés les piétons, réduire la visibilité des automobilistes ou encore pourrait causer des dégâts sur les lignes électriques.

 

Dans ces cas-là, vous êtes responsable et vous devez respecter la loi. Vous devez obligatoirement passer par l’élagage, car certaines réglementations de distance doivent être maintenues. Pour constater la situation, on vous conseille de faire appel à cet élagueur expérimenté dans l’Ain, car il s’agit d’une opération délicate et dangereuse. Généralement, les arbres qui mesurent plus de 2 mètres doivent être situés à 2 mètres minimum de la zone qui sépare du terrain du voisinage. Pour ceux qui sont moins de 2 mètres, il faudra une distance de 50 cm au minimum du terrain du voisin.

Quand procéder à l’élagage d’arbres?

Il est possible de laisser les arbres s’épanouir naturellement. Cependant, dans un jardin, il faudra qu’ils se développent d’une manière plus équilibrée pour être en harmonie avec les autres éléments du jardin. L’élagage les aidera à grandir en toute sérénité tout en offrant un aperçu agréable d’un point de vue esthétique.

 

Pour entamer l’élagage, l’idéal serait de procéder à l’automne. Cette période coïncide au moment où les feuilles des arbres tombent. Ce moment est propice puisque les températures ne sont pas trop froides. Autrement, il faut attendre la fin de l’hiver, car la période de gel peut engendrer des risques mortels pour les arbres.

 

Actuellement, beaucoup d’arbres sont taillés au printemps et aussi au début de l’été, notamment entre avril et juin. Cette période facilite leur cicatrisation. Ce qui ne présente aucun risque pour leur santé.

 

En ce qui concerne la fréquence d’élagage, il est important de s’assurer de l’état de santé des arbres. Dans ce cas, il est nécessaire de bien analyser la situation selon qu’ils ont été vulnérables après le gel, la foudre ou la tempête. Mais leur âge est aussi important pour décider de la période de taille. Généralement, un arbre de moins de 10 ans peut être élagué tous les 2 ans maximum. Les spécimens âgés entre 10 et 20, de leur côté, doivent être taillés tous les 2 ou 3 ans. S’ils ont plus de 20 ans, un élagage doit être envisagé tous les 10 ans environ.

 

Dans tous les cas, les conseils d’un professionnel sont souvent indispensables dans ce type d’opération.