Enlever une ancienne cuve à fioul : comment profiter d’une aide financière ?

L’enlèvement d’une cuve à fioul fait partie des travaux d’amélioration énergétique. En effet, le fioul est une énergie peu écologique et économique. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’État propose une prime pour la dépose d’un ancien réservoir à fioul. Il faut évidemment respecter quelques conditions pour profiter de cette aide.

Jusqu’à 1 200 euros de prime pour l’enlèvement d’une cuve à fioul

Pour faire simple, les cuves à fioul ne sont plus à la mode. Ce genre de réservoir de combustible fait l’objet d’une éradication douce dans toute la France. Cela signifie que les ménages sont libres de l’enlever et de changer de mode de chauffage. Ils profitent au passage d’une aide financière qui peut atteindre les 1 200 euros grâce à MaPrimeRénov. Celui-ci a été renouvelé depuis juillet 2021 et promet une prise en charge jusqu’à 90% du montant des travaux de rénovation énergétique outre l’enlèvement de la cuve à fioul. Le montant de la prime est bien évidemment calculé selon le revenu des foyers.

Les familles avec des revenus très modestes profiteront de la prime maximale tandis que celles avec des revenus moyens auront entre 400 et 800 euros. Les ménages ayant des revenus supérieurs ne sont pas éligibles à cette aide. Parmi les principales conditions, les demandeurs doivent être propriétaires du logement, des occupants ou des bailleurs. Les travaux doivent aussi être réalisés dans un bien construit depuis plus de 15 ans. Mais la condition sine qua non pour bénéficier de MaPrimeRénov est de contacter une entreprise spécialisée comme Cuve Intervention pour procéder à la dépose de la cuve à fioul. Il y a, en effet, une procédure stricte à suivre pour un traitement lié à l’hydrocarbure.

Cap sur les étapes à suivre pour faire enlever une cuve à fioul

La première étape est de demander un devis à une enseigne experte dans l’enlèvement de cuve à fioul. Il faut ensuite s’en servir pour faire une demande de la prime en ligne sur le site de MaPrimeRénov. Après étude du dossier, l’Agence Nationale de l’Habitat indique le montant de la prime auquel les demandeurs ont droit. Ils pourront ensuite confier les travaux au professionnel qui, de son côté, va respecter scrupuleusement les obligations concernant le traitement des hydrocarbures comme le fioul. Il procède à la vidange de la cuve pour se débarrasser de son contenu. Ensuite, il nettoie les parois intérieures du réservoir avec un produit dégraissant.

L’étape suivante concerne le dégazage du récipient. Le fioul est, en effet, un gaz très dangereux et cette tâche permet d’évacuer tous les résidus inflammables potentiellement présents. L’arrêté du 1er juillet 2004 précise qu’il faut neutraliser la cuve à fioul 48h après le dégazage. Dans cette optique, l’entreprise chargée de l’enlèvement la remplit de matériaux inertes comme du sable, de la terre ou du béton. Elle peut aussi faire le découpage de cuve de fioul pour l’enlever complètement. Une fois les travaux finis, les ménages peuvent envoyer la facture auprès de l’Anah et recevoir leur prime.

Partagez cet article

Articles similaires