Dormir sur un nouvel oreiller figure parmi les moyens d’améliorer vos nuits. Ce nouvel élément peut aussi constituer un plus décoratif pour votre literie. Néanmoins, bien dissimulé dans sa taie, vous pouvez penser que votre oreiller est toujours en bon état. Mais tôt ou tard, vous devrez remplacer votre vieux coussin par un nouveau modèle bien plus confortable. Comment reconnaître que le moment de changer son oreiller est arrivé ? Surveillez les signes suivants.

L’oreiller n’a plus sa forme originale

Selon les statistiques, la durée de vie moyenne d’un oreiller est de 2 à 3 ans. Certains modèles haut de gamme peuvent même être utilisés jusqu’à 10 ans ! Quoi qu’il en soit, un jour ou l’autre, vous allez devoir partir en quête d’un meilleur oreiller pour remplacer le vôtre, devenu difforme.

En effet, à force de poser votre tête dessus, l’oreiller perd de sa forme originale au fil des nuits. Il devient de ce fait tout affaisser et n’a plus son aspect bouffant. Résultat ? Au moment de vous coucher, vous tassez l’oreiller sur lui-même pour le rendre plus compact et un peu plus confortable.

Vous avez du mal à vous endormir

La nuit, lorsqu’on n’arrive pas à dormir et que l’on se tourne et se retourne en permanence dans le lit, on a tendance à blâmer l’inconfort du matelas. Et si le problème était en réalité l’oreiller ? En effet, les difficultés d’endormissement peuvent aussi résulter d’un oreiller non adapté.

C’est peu connu, mais vous devez en réalité choisir votre oreiller en fonction de votre position de sommeil. Alors, avez-vous besoin d’un oreiller carré ou rectangulaire ? Si vous ignorez quel type d’oreiller convient le mieux à votre posture d’endormissement, il vaut mieux demander les conseils d’un spécialiste en literie.

Ensuite, plus vite vous remplacez le mauvais oreiller par le bon modèle, plus vite vous allez pouvoir profiter de meilleures nuits.

Vous avez souvent un torticolis au réveil

Après avoir acheté votre oreiller, il vous a semblé idéal pour soutenir votre tête. D’ailleurs, il vous a offert des nuits paisibles. Néanmoins, au bout de quelques mois ou quelques années, vous vous rendez compte que vos réveils s’accompagnent souvent d’un torticolis ou d’une douleur au niveau des cervicales. Cela s’explique par la dégradation de votre oreiller. En effet, dès lors que celui-ci perd de son élasticité ou présente un rembourrage devenu trop moelleux, il n’arrive plus à soutenir votre tête comme il faut.

La nuit, vous ne vous en rendez pas forcément compte, mais avec un oreiller trop mou, vous sollicitez vos cervicales pour maintenir votre tête dans la bonne position pendant que vous dormez. D’où des douleurs musculaires au réveil. Afin de laisser votre cou et vos épaules se reposer, achetez un nouvel oreiller. Vous verrez que vous allez à nouveau profiter d’un sommeil réparateur.

Les entretiens ne semblent plus efficaces sur l’oreiller

Les oreillers nécessitent un entretien régulier. En général, la manière d’entretenir l’oreiller est indiquée par le fabricant. Chaque modèle requiert en effet un nettoyage spécifique, en fonction du rembourrage de cette pièce de literie.

Si vous négligez l’entretien de votre coussin, il va de soi qu’il va perdre en performances. D’autant plus que ne pas suivre les conseils d’entretien représente une entrave à votre propre bien-être. Et ce, même si vous changez régulièrement les taies. Un oreiller mal entretenu peut effectivement garder des odeurs de transpiration ou présenter des auréoles difficiles à faire disparaître. Mais ce n’est pas tout ! Il risque aussi de devenir un nid à bactéries si vous le nettoyez peu fréquemment.

Notez que même si vous entretenez régulièrement votre oreiller, vous devrez toujours le remplacer lorsque vous constatez l’un des signes précédents. C’est justement le cas ? Rendez-vous vite dans un magasin de literie pour trouver un nouvel oreiller.