Le métier d’étalagiste-décorateur regroupe plusieurs missions. Un étalagiste-décorateur compétent doit savoir attirer l’attention, promouvoir des produits, et inciter un passant à acheter. Plus de précisions ? Lisez donc notre article !

Que fait un étalagiste-décorateur ?

Le rôle d’un étalagiste-décorateur est de réaliser des étalages pour les vitrines des boutiques, des salons d’expositions, et des stands. Il doit maîtriser à la fois le marketing, la publicité et la communication. Un bon étalagiste-décorateur saura comment capter le regard d’un passant avec sa vitrine exposition verre, en quelques secondes. La vitrine ou la décoration qu’il aura réalisée devra le transformer en potentiel client, et dans l’idéal, lui faire acheter le produit.

Il choisira les décorations pour créer une ambiance particulière autour des produits en vitrine. Il devra aussi gérer sur plusieurs paramètres :
• Les couleurs.
• La luminosité de la vitrine.
• L’allure des mannequins exposés.
• Les formes et objets mis en avant.
• La musique.
L’étalagiste-décorateur devra bien connaître les produits et leurs caractéristiques, histoire de rapporter une image fidèle de la marque sur la vitrine. Si des travaux sont à réaliser, ça sera à lui de s’en occuper. Vous l’aurez compris, c’est un technicien multi-tâches qui gérera cet aspect publicitaire pour vous.

Comment devenir étalagiste-décorateur ?

Actuellement, il n’existe pas de diplôme pour devenir étalagiste-décorateur. Les formations proposées par des écoles de commerce en revanche, sont nombreuses. Vous pouvez soit vous inscrire pour un bac pro artisanat avec option marchandage visuel, soit pour un BTS design communication. La reconversion des architectes/décorateurs d’intérieur est fréquente. Si vous êtes titulaire d’un diplôme en architecture, vous pouvez vous installer à votre compte sans forcément passer par une formation supplémentaire. La profession n’est toujours pas soumise à une réglementation officielle.

Quel avenir pour le métier d’étalagiste-décorateur ?

La polyvalence de l’étalagiste-décorateur lui donne un avantage conséquent sur le marché. Beaucoup de magasins et de centres commerciaux font appel à ses compétences au lieu de passer par plusieurs spécialistes. Au niveau du salaire, un débutant dépasse largement le SMIC. S’il est en freelance, ses revenus dépendront des clients pour qui il travaillera. Les freelances arrivent à se constituer une clientèle solide, la demande étant en hausse depuis quelques années.

Le métier d’étalagiste-décorateur reste très technique, vous devez vous assurer d’avoir les compétences requises pour couvrir les différentes tâches qu’il vous sera demandé de remplir.