Adoptés par un grand nombre de médecins et par plus de la moitié des français, les médicaments homéopathiques comme « Sabadilla » qui est utilisé dans le traitement du rhume de foins et de certaines allergies, constituent une méthode curative complémentaire qui s’est avérée efficace dans bien des cas cliniques où la médecine conventionnelle a montré ses limites. De manière générale, les remèdes homéopathiques fonctionnent selon le principe de la similitude et reposent sur la capacité d’autoguérison de l’organisme humain. Ainsi, un principe actif qui à dose élevée provoque certaines réactions chez un sujet sain pourra à faible dose guérir un malade présentant les mêmes symptômes.

Des remèdes homéopathiques pour un traitement sans effet secondaire

C’est sur le principe de similitude qu’est basée l’homéopathie. Ainsi la maladie d’une personne peut être soulagée par une substance qui à forte dose provoquerait les mêmes symptômes chez un sujet bien portant. Conformément au principe d’infinitésimalité et de dynamisation, on dilue successivement la substance active d’origine minérale, végétale ou animale dans un solvant (eau distillée, alcool) afin d’en supprimer les effets toxiques tout en conservant sa valeur curative. Les médicaments homéopathiques sont utilisés dans le traitement de différents maux tels que les allergies, les troubles de mémoire et les douleurs, même si certaines études réduisent leur efficacité à un simple effet placebo. Les médicaments homéopathiques sont disponibles sous différentes formes : granules que l’on laisse fondre sous la langue ou dans un biberon d’eau lorsque le patient est un bébé, tubes, ampoules, pommade, teinture mère, etc. S’il n’y a pas d’effet secondaire lié à l’utilisation des produits homéopathiques, la prescription d’une ordonnance par un médecin spécialisé est fortement recommandée car celui-ci pourra faire une consultation préalable nécessaire à un traitement efficace mais vous pouvez également demander conseil à votre pharmacien.

L’efficacité de l’homéopathie pour les femmes enceintes

L’innocuité des traitements homéopathiques fait qu’ils sont adaptés au plus grand nombre de personnes y compris les femmes enceintes. Les souches homéopathiques issues de la matière minérale, végétale mais aussi des animaux, ne contiennent pratiquement plus de molécule active et sont par conséquent sans danger pour la mère et son enfant. Il est toutefois préférable pour les patientes enceintes de consulter un médecin ou un pharmacien avant toute prise de médicaments homéopathiques. Un traitement homéopathique adéquat pourra être prescrit par ce dernier après avoir analysé les symptômes et le terrain du malade. Il existe plusieurs catégories de produits dans l’homéopathie dont l’utilisation dans le traitement de diverses pathologies s’est montrée concluante : des granules aux teintures mères en passant par les gouttes alcoolisées. En outre, la méthode d’utilisation peut être par voie sublinguale, perlinguale (absorption de la substance par la muqueuse de la bouche), nasale, en application cutanée. Une administration goutte à goutte à l’aide d’un biberon d’eau est préconisée pour les bébés.