Le printemps est une saison qui promet d’être très chargée pour le jardinier. La nature s’éveille après un long repos et chaque recoin du jardin demande un soin particulier. Qu’est-ce qui caractérise le jardinage de printemps et quelles sont les tâches à faire en priorité en cette période de l’année ?

Un réveil en douceur

Encore engourdies pas le froid qui commence à se dissiper complètement, les plantes ont besoin de punch pour bien se réveiller. Pensez à faire un grand nettoyage autant dans les parterres que dans les allées et enlevez le paillage de l’hiver pour permettre au soleil de réchauffer le sol. C’est aussi le moment de biner et d’ajouter de l’engrais. Du côté de la pelouse, le mot d’ordre est d’aérer le sol avant de procéder à la première tonte destinée à redonner une belle allure au gazon et à enlever les dernières traces laissées par la saison glaciale. Si la pelouse a besoin de rénovation, le printemps est la saison idéale. Une fois que la nature commence à revivre, taillez vos rosiers et préparez le potager avant le semis. Attention, gardez vos voiles d’hivernage, car les nuits peuvent encore être fraîches et le gel peut revenir à tout instant jusqu’au mois d’avril. Si vous n’avez pas encore eu le temps de tailler les arbres fruitiers à pépin, c’est le moment ou jamais de leur apporter une belle apparence.

L’heure est à la plantation

L’arrivée du printemps annonce la période de plantation. Une partie de la pelouse s’est dénudée pendant l’hiver ? Commencez à semer ou à planter un nouveau gazon. De même, c’est le moment de planter ou semer les annuelles, les vivaces et les bulbes d’été. Si vous en avez déjà, vous pouvez les séparer. Au potager, vous pouvez planter les radis, les tomates, les épinards, les courgettes, les choux et les céleris pour un jardin vitaminé et parfumé. Pour plus de précautions, semez dans des bacs ou des caissettes, à l’abri, ou sous serre avant de transplanter lorsque l’hiver sera totalement passé. Une petite astuce est de ne planter qu’une petite quantité de légumes d’une même espèce tous les 10 à 15 jours. Cela permet de profiter d’une cueillette progressive tout au long de la saison.