Une habitation c’est toute une vie, qu’elle soit sur les zones côtières, dans les hautes terres ou dans les forêts. Les méthodes de fabrication, les matériaux à utiliser, le climat et le temps propice, l’état et le niveau du terrain, l’accessibilité du lieu, tout cela diffère d’une localité à l’autre. Ainsi, dans un seul pays vous pouvez observer différentes formes de maisons typiques de chaque région, procurant un paysage idyllique comme figuré dans les cartes postales. Et oui, le budget et le devis ne sont donc pas pareils, même si la taille du logis se ressemble. Puis une fois la construction terminée, si vous vivez à Paris par exemple, un jour vous aurez sans doute besoin d’un diagnostic immobilier à Paris pour évaluer votre maison. La suite va vous en dire plus.

Pourquoi on a besoin d’un diagnostic immobilier ?

Comme Paris est une ville à l’international, toutes les stars et les grands investisseurs de renom se ruent pour s’y implanter. Par conséquent, le prix de l’immobilier ne cesse d’augmenter, car la demande n’est pas proportionnelle à l’offre. Ainsi quelques propriétaires intéressés vendent ou louent leur maison. De ce fait, une procédure de diagnostic immobilier Paris  est obligatoire si vous envisagez ce projet. Un diagnostiqueur professionnel fait l’expertise de votre bien de fond en comble puis vous livre le résultat. Ce dernier une fois reçu doit être épinglé avec le document de la promesse de vente lors de la cession d’une maison, ou au contrat de bail s’il s’agit d’une location. L’ensemble de ces paperasses constitue le Dossier de diagnostic technique, qui protègera le bailleur et l’acquéreur en cas de discorde.

Les types de diagnostic immobilier à Paris

Avant qu’une maison ait l’autorisation d’être mis en état de vente ou de location, le propriétaire doit d’abord faire une estimation en réalisant un diagnostic immobilier Paris. Il y a plusieurs critères à vérifier. D’abord, le diagnostiqueur inspecte l’ancienneté des installations électriques et du gaz plus de 15 ans dont la validité dure 3 ans. Puis, il évalue la performance énergétique, qui quantifie l’émission de gaz à effet de serre et la consommation calorifique du foyer. Ensuite, il fait la constatation de l’environnant, si le lieu se trouve dans des zones inondables, précaires au séisme ou dans des sites bruyants comme à proximité de l’aéroport. Mais également s’il est près d’un centre nucléaire favorable aux irradiations. Tout cela est regroupé dans le diagnostic sur l’état des risques naturels et technologiques, et sa validité est de 6 mois. La présence de plomb dans les peintures, ou de l’amiante dans les matériaux de constructions sont très exigés par la loi car ils sont cancérigènes et incompatibles aux poumons. Il détecte aussi la présence de termites et d’autre parasite nuisible à la santé. Le diagnostiqueur prélève un échantillon de ces matières et les teste au laboratoire. Son autre mission est aussi de voir l’état d’assainissement non collectif intégré, de mesurer la surface de la loi Carrez ou surface habitable.

Qui doit faire le diagnostic immobilier ?

Pour connaitre l’état et la viabilité d’une demeure, le code de la construction et de l’habitation impose qu’un diagnostic immobilier Paris doit être effectué par un diagnostiqueur assermenté et professionnel, un agent compétent et organisé. Il doit avoir les moyens techniques et les matériels pour l’investigation. Durant son acte, il doit être impartial et indépendant pour ne donner aucune influence dans les deux camps. C’est le propriétaire du bien qui prend en charge toutes les dépenses.