L’Afrique en un battement de cils
PHOTO 1 au choix
Le 4×4 ralentit. Un impala traverse la piste. Dans le rétroviseur, on aperçoit deux rhinocéros qui se relèvent paresseusement. « L’illusion était parfaite, raconte Julien, on venait de traverser la planète ! »
Le Kenya, la Tanzanie, la Namibie peut-être ? Non, vous êtes en Loire-Atlantique, entre Nantes et Pornic. « Planète sauvage » est une réserve animalière de plus de 130 hectares où vivent 200 espèces.
Pour visiter ce lieu magique, la première solution est d’entrer avec votre véhicule et de suivre le parcours de 5 kilomètres. Vitres tantôt ouvertes, tantôt fermées, il faudra suivre les indications en fonction des animaux dont on visite le territoire. Certains, comme les autruches, n’hésiteront pas à venir frapper à la vitre et passer la tête à l’intérieur. D’autres, comme l’hippopotame, peuvent venir se planter devant votre pare-chocs. Il faudra attendre qu’il daigne bouger pour repartir.
Pour approcher ainsi les animaux, comptez 19 euros par adulte et 13 euros par enfant…
Mais si vous voulez pousser l’illusion plus loin et être en parfaite immersion, il est possible de passer une nuit complète dans le parc. Après une visite de deux heures de la réserve, un guide vous accueille pour vous amener au campement composé de cinq tentes (jusqu’à vingt personnes mais toujours une famille par tente).
Il est 19 heures. Le repas est servi autour d’un joli feu de bois. Les histoires sur les animaux, leur vie, leur acclimatation vont bon train. Mais, à la tombée du jour, le silence se fait pour écouter ses voisins exceptionnels et tenter de reconnaître leurs cris.
S’envoler vers l’Afrique en un battement de cils et y passer une nuit en bivouac vous coûtera 160 euros par adulte et 130 par enfant.
Planète sauvage : http://www.planetesauvage.com
Dormir avec les requins
PHOTO 2 requin
Si vous préférez les profondeurs des mondes marins aux grands espaces, direction Saint-Malo et son aquarium.
Rien de plus classique, en un dimanche pluvieux, que d’emmener les enfants visiter un aquarium ! Solution de repli maintes fois utilisée ! Oui, mais cette fois, que diriez-vous d’une visite privée, en VIP (maximum 10 personnes par nuit) ?
Vous assisterez au repas des requins. Un plongeur descend à leur rencontre et les nourrit copieusement. Un spectacle que vous vivrez à partir de ce que l’on appelle l’anneau des requins : une salle circulaire qui permet d’observer les géants des mers sur 360 degrés.
Installés sur des matelas à même le sol, le confort est rudimentaire mais les sensations sont garanties.
Pour être bercé toute la nuit par le ballet des requins sans que votre porte-monnaie n’attrape le tournis, il vaut mieux y aller au minimum à trois personnes. En effet, le forfait de base est de 400 euros, que vous soyez seul, deux ou trois. Ajoutez  ensuite 100 par adulte et 80 par enfant. Plus vous êtes nombreux et moins c’est cher !
Aquarium de Saint-Malo : http://www.aquarium-st-malo.com
À dix mètres du sol
PHOTO 3
Si vous comptiez roucouler en amoureux, oubliez les lions et requins et optez pour des voisins plus familiers…
Animaux de la ferme, élevage d’ânes, oiseaux sauvages, sangliers… Perchés à dix mètres de haut, sur un arbre, vous pourrez les observer en toute tranquillité et surtout en toute intimité.
La cabane dans les arbres, un rêve pour beaucoup d’hommes (syndrome de Peter Pan ?), mais pas seulement eux : « C’était totalement irréel, une vraie parenthèse, raconte Claire. Pas besoin d’efforts pour oublier les travaux de la maison que nous sommes en train de construire, ni le boulot et la fatigue accumulée. En un éclair, j’étais ailleurs avec mon copain pour une nuit de retrouvailles, et ça, ça n’a pas de prix ! »
Les sites de cabanes dans les arbres sont de plus en plus nombreux et présents sur l’ensemble du territoire français. Vous avez de fortes chances de trouver votre bonheur dans votre région. Comptez en moyenne entre 130 et 180 euros la nuitée. À ce prix là, c’est à vous de composer votre panier repas pour le soir, seul le petit-déjeuner est fourni. Dans certains cas, il vous est livré au petit matin dans un panier suspendu à une corde, que vous devrez hisser à la force des bras. « C’était un petit moment magique, se rappelle Claire, on a eu l’impression de trouver un trésor au réveil. »
Liens sites internet pour cabanes dans les arbres :
Cabanes de France : http://www.cabanes-de-france.com
La Cabane en l’air : http://www.lacabaneenlair.com
Natura Cabana, le site testé pour le reportage : http://www.naturacabana.fr
Dans la peau d’un hamster
VIDEO 1
La nature a beau être belle, vous êtes plutôt un bipède citadin, fan de bitume et peu enclin à revêtir vous-même la fourrure ! Voici une expérience des plus insolites. Le temps d’une nuit, vous allez vivre dans la peau d’un hamster.
Il s’agit d’un gîte urbain, en plein cœur de Nantes. Deux hommes, la quarantaine, Frédéric Tabary, architecte d’intérieur, et son ami Yann Falquerho, scénographe, ont eu l’idée folle d’aménager un espace de 18 mètres carrés à la façon d’une cage de hamster.
Vous pourrez ainsi faire de l’exercice dans une roue métallique de 2 mètres, laper de l’eau à la fontaine mais aussi grignoter des graines de céréales bio ! Deux masques de hamsters sont à votre disposition, histoire de vous immerger totalement dans le rôle.
Pour pouvoir malgré tout passer une vraie nuit, la villa hamster est équipée d’un lit (et non d’un terrier), d’une douche et d’un four à micro-ondes. Un concept inédit qui joue la carte du ludique et de l’originalité. Vous pourrez en profiter pour 99 euros. Ça vous permettra à coup sûr de déconnecter de la routine !
Lien Villa Hamster : http://www.uncoinchezsoi.net/#/villes/nantes/la_villa_hamster

Les idées ne manquent pas pour passer des moments rares en famille ou entre amis. Le dépaysement, l’émerveillement, l’insolite, tous sont possibles mais le rêve a toujours un prix. Récit et enquête d’Ahlam Noussaïr.

L’Afrique en un battement de cils

Le 4×4 ralentit. Un impala traverse la piste. Dans le rétroviseur, on aperçoit deux rhinocéros qui se relèvent paresseusement. « L’illusion était parfaite, raconte Julien, on venait de traverser la planète ! »

Le Kenya, la Tanzanie, la Namibie peut-être ? Non, vous êtes en Loire-Atlantique, entre Nantes et Pornic. « Planète sauvage » est une réserve animalière de plus de 130 hectares où vivent 200 espèces.

Pour visiter ce lieu magique, la première solution est d’entrer avec votre véhicule et de suivre le parcours de 5 kilomètres. Vitres tantôt ouvertes, tantôt fermées, il faudra suivre les indications en fonction des animaux dont on visite le territoire. Certains, comme les autruches, n’hésiteront pas à venir frapper à la vitre et passer la tête à l’intérieur. D’autres, comme l’hippopotame, peuvent venir se planter devant votre pare-chocs. Il faudra attendre qu’il daigne bouger pour repartir.

Pour approcher ainsi les animaux, comptez 19 euros par adulte et 13 euros par enfant…

Mais si vous voulez pousser l’illusion plus loin et être en parfaite immersion, il est possible de passer une nuit complète dans le parc. Après une visite de deux heures de la réserve, un guide vous accueille pour vous amener au campement composé de cinq tentes (jusqu’à vingt personnes mais toujours une famille par tente).

Il est 19 heures. Le repas est servi autour d’un joli feu de bois. Les histoires sur les animaux, leur vie, leur acclimatation vont bon train. Mais, à la tombée du jour, le silence se fait pour écouter ses voisins exceptionnels et tenter de reconnaître leurs cris.

S’envoler vers l’Afrique en un battement de cils et y passer une nuit en bivouac vous coûtera 160 euros par adulte et 130 par enfant.

Dormir avec les requins

Si vous préférez les profondeurs des mondes marins aux grands espaces, direction Saint-Malo et son aquarium.

Rien de plus classique, en un dimanche pluvieux, que d’emmener les enfants visiter un aquarium ! Solution de repli maintes fois utilisée ! Oui, mais cette fois, que diriez-vous d’une visite privée, en VIP (maximum 10 personnes par nuit) ?

Vous assisterez au repas des requins. Un plongeur descend à leur rencontre et les nourrit copieusement. Un spectacle que vous vivrez à partir de ce que l’on appelle l’anneau des requins : une salle circulaire qui permet d’observer les géants des mers sur 360 degrés.

Installés sur des matelas à même le sol, le confort est rudimentaire mais les sensations sont garanties.

Pour être bercé toute la nuit par le ballet des requins sans que votre porte-monnaie n’attrape le tournis, il vaut mieux y aller au minimum à trois personnes. En effet, le forfait de base est de 400 euros, que vous soyez seul, deux ou trois. Ajoutez  ensuite 100 par adulte et 80 par enfant. Plus vous êtes nombreux et moins c’est cher !

À dix mètres du sol

Si vous comptiez roucouler en amoureux, oubliez les lions et requins et optez pour des voisins plus familiers…

Animaux de la ferme, élevage d’ânes, oiseaux sauvages, sangliers… Perchés à dix mètres de haut, sur un arbre, vous pourrez les observer en toute tranquillité et surtout en toute intimité.

La cabane dans les arbres, un rêve pour beaucoup d’hommes (syndrome de Peter Pan ?), mais pas seulement eux : « C’était totalement irréel, une vraie parenthèse, raconte Claire. Pas besoin d’efforts pour oublier les travaux de la maison que nous sommes en train de construire, ni le boulot et la fatigue accumulée. En un éclair, j’étais ailleurs avec mon copain pour une nuit de retrouvailles, et ça, ça n’a pas de prix ! »

Les sites de cabanes dans les arbres sont de plus en plus nombreux et présents sur l’ensemble du territoire français. Vous avez de fortes chances de trouver votre bonheur dans votre région. Comptez en moyenne entre 130 et 180 euros la nuitée. À ce prix là, c’est à vous de composer votre panier repas pour le soir, seul le petit-déjeuner est fourni. Dans certains cas, il vous est livré au petit matin dans un panier suspendu à une corde, que vous devrez hisser à la force des bras. « C’était un petit moment magique, se rappelle Claire, on a eu l’impression de trouver un trésor au réveil. »

Dans la peau d’un hamster

La nature a beau être belle, vous êtes plutôt un bipède citadin, fan de bitume et peu enclin à revêtir vous-même la fourrure ! Voici une expérience des plus insolites. Le temps d’une nuit, vous allez vivre dans la peau d’un hamster.

Il s’agit d’un gîte urbain, en plein cœur de Nantes. Deux hommes, la quarantaine, Frédéric Tabary, architecte d’intérieur, et son ami Yann Falquerho, scénographe, ont eu l’idée folle d’aménager un espace de 18 mètres carrés à la façon d’une cage de hamster.

Vous pourrez ainsi faire de l’exercice dans une roue métallique de 2 mètres, laper de l’eau à la fontaine mais aussi grignoter des graines de céréales bio ! Deux masques de hamsters sont à votre disposition, histoire de vous immerger totalement dans le rôle.

Pour pouvoir malgré tout passer une vraie nuit, la villa hamster est équipée d’un lit (et non d’un terrier), d’une douche et d’un four à micro-ondes. Un concept inédit qui joue la carte du ludique et de l’originalité. Vous pourrez en profiter pour 99 euros. Ça vous permettra à coup sûr de déconnecter de la routine !