Bénéficiant d’une culture millénaire et de nombreux sites historiques, l’Iran est le deuxième plus grand pays du Moyen-Orient après l’Arabie Saoudite. Entre ses villes historiques, ses paysages magnifiques entre désert, montagnes et mer, le pays offre de nombreuses activités. Si vous avez décidé de partir à la découverte de ce magnifique pays, voici 3 villes à ne surtout pas manquer pour profiter de votre séjour.

 

Visiter la magnifique ville de Kashan lors d’un séjour en Iran

Située entre Téhéran et Ispahan, Kashan est une ville à intégrer dans votre circuit en Iran pour apprécier votre séjour. Tirant son nom de la céramique « kashi », elle abrite de nombreuses maisons historiques à visiter. Parmi les plus visitées figure la Maison des Tabatabaei. Il est facile de tomber sous le charme de ce magnifique palais avec ses attentions particulières portées aux détails des motifs muraux. D’une surface de 4 730 m² et près de 40 pièces, elle a été construite en 1880 et démontre le raffinement de l’architecture de l’Iran.

D’autres maisons comme la maison Ameriha et la maison d’Abassi offrent également de magnifiques découvertes. Pour continuer la visite, rendez-vous à la mosquée Agha Bozorg. Bâti à la fin du 18e siècle, il reflète magnifiquement bien l’architecture islamique. Pour une parenthèse nature durant votre passage, n’oubliez pas de visiter le jardin Fin. S’étendant sur près de 2,3 hectares, il abrite de nombreux bassins, fontaines et cours d’eau qui se marient très bien avec ses cyprès. Achevé en 1590, c’est l’un des plus beaux jardins de tout le pays.

Découvrir ou redécouvrir la capitale, Téhéran

Situé au nord du pays, Téhéran est un incontournable d’Iran. Durant un passage dans la capitale, ne manquez pas de monter dans la tour Milad. Avec ses 435 mètres, c’est la 6e plus haute tour du monde. Elle abrite un centre culturel, un hall d’exposition et un restaurant qui offre une vue panoramique sur la ville. Téhéran compte également de nombreux musées qui feront le bonheur des amateurs d’art.

Pour se plonger dans l’histoire de la Perse et de l’Iran, le Musée national d’Iran est à intégrer à l’itinéraire. Ayant ouvert ses portes en 1937, il expose des vestiges archéologiques de la Perse antique. Le musée national d’Iran se compose en deux bâtiments dont le premier expose des collections préislamiques et le second est consacré aux objets de l’ère islamique. Situé dans le coeur historique de Téhéran, le palais du Golestan ( palais des fleurs) est également à ne pas manquer. Ce patrimoine mondial de l’UNESCO est l’illustration de l’art perse.

Se promener dans la ville d’Yazd

Capitale de la province du même nom, Yazd se situe entre le désert du Dasht-e Kavir (au nord) et le désert du Dasht-e Lut (au sud). Pour profiter de l’architecture de la ville, rendez-vous dans les petits cafés et restaurants qui sont généralement installés sur les toits. Pour la plupart d’entre eux, ils se trouvent autour de la grande mosquée de Yazd. Vielle de près de 900 ans, ce chef-d’oeuvre persan domine la ville du haut de ses 48 mètres de hauteur.