• Les prix seront plus attractifs

S’il y a bien un argument à retenir, c’est celui-ci ! www.lastminute.com, avec 2 à 3 millions de visiteurs par mois, est leader du marché : le site propose près de 2000 séjours de dernière minute, avec des prix cassés. « -38% pour le Brésil, -44% pour la Thaïlande, avec un départ dans la semaine, explique Valérie Jourdain, responsable communication. Et les remises vont jusqu’à -60% hors vacances scolaires, pour un départ dans les deux jours». De quoi attirer les globe-trotteurs fauchés…

  • Vous aurez peut-être rompu

C’est malheureux à dire, mais si vous réservez trop tôt, il n’est pas dit que votre couple tiendra d’ici là. C’est ce qui est arrivé à Fanny, 26 ans : « Avec mon ex, nous avions l’habitude de partir en Tunisie, on réservait notre voyage dès le mois de janvier. Alors, quand je l’ai quitté au mois d’avril, il m’en a voulu de « foutre ses vacances en l’air » ! Moi aussi, j’ai perdu de l’argent, mais j’étais soulagée de ne pas partir avec lui ! ». Alors, si vous n’êtes pas satisfaite de votre couple, attendez avant de réserver…

  • Vous découvrirez une destination imprévue

On a chacun nos destinations de prédilection, mais les réservations de dernière minute propose parfois des surprises… « Je suis une adepte de la méditerranée, confie Carla, 25 ans. C’est plus fort que moi, je reviens toujours vers mes premiers amours : la Corse, l’Espagne, l’Italie,… Cette année, je vais choisir mes vacances au dernier moment ; et c’est décidé, je me laisserai tenter par une destination plus exotique ! ».

  • Vous éviterez les questionnements sans fin

A partir du mois d’avril, on entend cette question 15 fois par jour : « Tu pars où en vacances ? ». Si on a le malheur de partir au même endroit que notre interlocuteur, ou là il est allé l’année prochaine, c’est foutu ! « Ras le bol de cette question ! râle Cécile, 34 ans. Mon chef de projet partait au même endroit que notre DRH. On avait droit tous les matins aux échanges d’adresses et de bons plans, c’était agaçant ! ». Si Cécile n’a pas encore choisi sa destination, elle sait déjà où elle n’ira pas…

  • Vous aurez le temps de les financer

Souvent, c’est le budget disponible qui conditionne le départ -ou pas- en vacances. Thomas et ses potes l’ont bien compris : « D’une année sur l’autre, chacun met de côté ce qu’il peut. La veille du départ, on se réunit autour d’un ordinateur et on choisit notre destination selon l’argent qu’on a pu économiser ». Une bonne technique qui leur a permis de partir, une année de grosses rentrées d’argent, à l’Ile Maurice ! Sachez aussi que tous les mercredis, www.lastminute.com propose les « Imbattables du mercredi », avec départ dans les trois semaines.

  • Vous esquiverez les mauvais plans familiaux

Une réunion de famille, un mariage, une lecture de testament se profile ? Mieux que la piscine, le voyage de dernière minute est une excuse imparable ! « C’est plus fort que moi, je déteste ma grand-tante, avoue Martine, 46 ans. Quand elle m’a demandé de venir chez moi après son opération de la hanche, j’ai cherché un mensonge, et je n’ai rien trouvé de mieux que… le voyage de dernière minute ! Du coup, je suis partie à Prague avec une copine, alors que ce n’était pas du tout prévu». Cruel, mais efficace ! Qui a dit J’aime ma famille ?

  • Vous aurez accès à des prestations supérieures

Selon Valérie Jourdain, c’est l’atout principal des séjours de dernière minute : « Pour un prix donné, vous aurez accès à de meilleurs prestations. Par exemple, pour le prix d’un hôtel trois étoiles, vous aurez un cinq étoiles avec SPA ! ». Si vous rêvez d’une destination hors de prix, d’un service palace ou d’une thalasso sans vous endetter sur 10 ans, à vous les voyages au pied levé !

  • Vous serez plus disponible pour votre travail

« Poser des congés, moi ? Oh, peut importe tu sais, je préfère me donner à 200% dans mon boulot ! » Quel patron n’a jamais rêvé d’entendre ça ? Cette année, laissez passer devant vous les parents en garde alterné qui doivent absolument poser juillet, les futurs mariés qui ont réservé leur voyage de noces, et les fans de camping du 1er au 15 aout : Vous prendrez les jours restant car vous réserverez au dernier moment… et marquerez des points auprès de la direction !

  • Vous pimenterez votre quotidien

On rêve d’aller à l’aéroport prendre le premier avion qui passe, et au lieu de ça, on va toujours chez mamie dans le Larzac…  « Depuis que j’ai divorcé, les vacances de dernière minute, c’est mon test-folie, explique Aurélie, 36 ans. Au bout de quelques mois, je lâche « et si on partait à l’étranger la semaine prochaine ? ». Si le mec fait la tronche, c’est mauvais signe. Mais s’il est partant, c’est super ! Reste plus qu’à faire les valises… ». Et pas de panique, si vous n’optez pas pour une formule tout inclus géré par un tour opérator, vous trouverez presque tous les guides touristiques à l’aéroport.

  • Vous gagnerez du temps en préparatifs

En parlant de valises, voici un poids que les vacances de dernière minute vous enlèveront : en effet, quand on part dans 48h, pas le temps de pinailler, on met un paréo et une brosse à dents dans un sac et c’est parti ! Pour les départs précipités, Juliette, 28 ans, a une technique : « J’ai plein de produits en échantillon, comme ça pas de prise de tête avec la trousse de toilette ! ». Par contre, s’il n’y a qu’une seule chose à vérifier avant de réserver à la dernière minute, c’est son passeport…

En bonus, quelques conseils de Valérie Jourdain pour réserver à la dernière minute :

→ Venez regarder régulièrement sur les sites internet.

→ Renseignez-vous sur les prix « standard » pour avoir en tête un ordre de prix.

→ Ne focalisez pas sur une destination.

→ Bloquez-vous une date pour guider votre recherche.

Alice Buckler